Le programme : tables rondes, cartes blanches et remise des prix

Télécharger le programme cliquez ici

15h00 : REGARDS CROISES / CARTE BLANCHE : quel calendrier et quel cadre pour l’arrivée de la 5G ?
Le 18 janvier, l’ARCEP a lancé un guichet pour la réalisation de pilotes 5G dans neuf métropoles françaises : Bordeaux, Nantes, Grenoble, Douai, Le Havre, Saint-Etienne, Lille, Montpellier et Lyon. L’attribution des fréquences 5G est prévue, elle, pour 2020, dans des termes encore à préciser. Quelle échéance pour le lancement commercial ? Et pour quel bénéfice pour le client final ?

15h15 : TABLE RONDE 1 : 5G : accélération ou révolution ?
Débits démultipliés, temps de latence réduits, fiabilité accrue… Au-delà des bénéfices attendus de la 5G, comment cette dernière sera-t-elle porteuse de nouveaux usages ou permettra-t-elle simplement l’optimisation des services existant ? Et pour quelle clientèle plus particulièrement : entreprises ou particuliers ?

16h15 : REGARDS CROISES / CARTE BLANCHE : quelle mobilisation des opérateurs pour la préparation des réseaux ?
Le lancement commercial de la 5G est attendu pour 2020, avec dès 2019 la commercialisation de terminaux compatibles avec ce nouveau standard. Les opérateurs seront ils en capacité de tenir cet engagement ? Avec quel effort en termes d’investissement et sous quelles conditions en termes d’organisation  du marché (normalisation, calendrier d’attribution des fréquences…).

16h30 : TABLE RONDE 2 : de la banque en ligne à la banque mobile : les nouveaux musts de l’expérience client
La multiplication en Europe des néo banques développées par des start-up (N26, Fidor, Atom Bank, Revolut, Compte Nickel…) avait initié le mouvement ; le lancement d’Orange Bank ainsi que les dernières initiatives de plusieurs banques traditionnelles (EKO du Crédit Agricole, MAX d’Arkea, …) l’ont accéléré sur le marché Français. Après la 1ère génération de banques en ligne, initialement conçues pour le Web, la nouvelle génération est résolument tournée vers les usages mobiles, et elle s’appuie sur les développements technologiques récents, dans l’I.A notamment, pour repenser l’expérience utilisateur. Jusqu’à devenir des games changers ?

17h30 : REGARDS CROISES / CARTE BLANCHE : l’audience mobile reste sensiblement sous monétisée. Et demain ?
Entre 2014 et 2017, les investissements publicitaires sur le mobile ont été multipliés par quatre, ou presque (de 460M€ à 1698M€ d’après l’Observatoire de l’e-pub du SRI). Et 2018 devrait être l’année du basculement, au cours de laquelle ils deviendront dominants par rapport à l’environnement desktop (l’équilibre en 2017 s’établissait à raison de 51% pour le desktop et 49% pour le mobile). Pour autant, la marge de progression reste majeure avant que la répartition des investissements reflète l’équilibre des usages : en 2017, déjà, 73% des visites se faisaient sur le mobile. Quelle échéance pour ce rattrapage ? La vidéo en sera-t-il le moteur ?

17h45 : REMISE DE PRIX TROPHEES DES APPS ET DE LA VIE MOBILE – 12 catégories

« Ad tech » – « Bien-être, Sport, Santé Connectée » – « Communautaire ou de réseau social » – « e-commerce & CRM » – « Fintech » – « Jeu ou Divertissement » – « Média d’information » – « Média de divertissement » –  « Réalité Virtuelle, de Vidéo 360 ou de Réalité Augmentée » – « Service ou Productivité » – « Smart Car » – « Smart Home »

Back to Top
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien